• 01 AVR 14

    Cabinet acoustique

    Salim Salman

    Introduction

    Acousticonsult et ses collaborateurs ont le plaisir de vous accueillir dans cet espace de prestige, afin de vous proposer le meilleur du cabinet acoustique.

    Nous vous offrons un service personnalisé avec une prise en charge complète au niveau des organismes assureurs, tout en mettant à votre disposition les dernières technologies en matière d’appareillage auditif et les meilleurs marques avec accessoires divers… Nous réalisons des bouchons de protection sur mesure.

    Notre expérience est à votre disposition.

    Pour nos patients, voici quelques notions de base en audiométrie, afin de vous expliquer ce qu’est un appareil et dans quelle mesure vous pourrez être aidé-e-s.

    Petit rappel anatomique

    L’organe de l’audition est divisé en 3 parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. Si l’origine de la perte auditive est généralement située dans l’oreille interne, l’appareil se place, par contre, le plus souvent au niveau de l’oreille externe.

    L’oreille externe est constituée du pavillon et de la partie du conduit auditif se terminant par le tympan.

    oreille

    Définition

    Les audicien(e)s sont des spécialistes qui vont vous aider à retrouver une audition proche de la normale. L’audicien est conventionné par l’INAMI et reconnu par les mutuelles et autres organismes assureurs (INIG, SNCB, …) il est apte, en collaboration avec votre spécialiste O.R.L., à déterminer le choix de l’appareil le mieux approprié à la correction de votre déficience auditive.

    Une audiométrie désigne un test d’audition. Elle peut être tonale, si elle est réalisée à l’aide de sons, ou vocale, si le stimulus utilisé est la voix.

    Un appareil auditif est un dispositif électronique dont le but est d’amplifier les sons afin de permettre au malentendant de retrouver une écoute sociale dans les meilleures conditions possibles.

    Dans sa description la plus simple, il est constitué d’un microphone, d’un amplificateur et d’un écouteur. Il fonctionne grâce à une petite pile qui lui permet une autonomie de 50 à 150 heures.

    Un appareil auditif peut se présenter sous différentes formes :

    • l’intra-canal qui représente 25 % du marché
    • le contour d’oreille qui représente un peu moins de 75 % du marché
    • ainsi que quelques solutions réservées à des problèmes particuliers (boîtiers, lunettes auditives, …)

    La dénomination intra-canal regroupe les appareils dont la partie amplificatrice est située directement dans le conduit auditif ou plus rarement dans le pavillon de l’oreille.
    L’avantage principal est leur petite taille qui leur permet de passer inaperçu pour autant que le volume disponible dans le conduit auditif soit suffisant. Ce genre d’appareil est limité en puissance et ne permet que la correction des déficiences légères et moyennes.

    Les contours d’oreilles permettent quant à eux de corriger un large éventail de pertes auditives, de la surdité la plus légère aux plus sévères. La partie amplificatrice de couleur différente est située derrière le pavillon de l’oreille et est souvent cachée par les cheveux. Les sons amplifiés sont transmis au tympan via un petit tuyau transparent (tygon) et un embout auriculaire (pièce d’oreille) appelé système fermé ou encore via un petit flexible terminé par un dôme en plastic appelé système ouvert.

    Lorsque le conduit auditif est de dimension réduite, le contour d’oreille est généralement plus discret que l’intra-canal.

    Quel que soit le modèle choisi, il y a souvent une partie de l’appareil qui est réalisée sur mesure, sur base d’un moulage (suivant la profondeur de la perte auditive).

    Un peu de technique

    L’appareil n’est pas imposé par l’audicien, il est choisi de commun accord avec le patient et ses réglages seront personnalisés sur base des tests audiométriques et des impressions du patient.Le prix d’un appareil évolue en fonction de sa miniaturisation et de son degré de perfectionnement (système de limitation de bruit plus ou moins évolué, télécommande, etc…).

    Les prix

    Généralement, à possibilités égales un appareil de petite dimension sera plus onéreux que son équivalent de plus grande taille.A l’exception des appareils de grande puissance, la tendance actuelle est de développer des correcteurs de petite taille qui correspondent mieux au goût des utilisateurs.
    Extérieurement, tous les appareils se ressemblent, mais à l’intérieur il peut y avoir de grosses différences. En effet sous un même boîtier peuvent se loger des amplificateurs de conceptions variées.

    Les appareils d’entrée de gamme

    Ces appareils disposent en général de plusieurs réglages qui doivent être adaptés par l’audicien. Ils peuvent être soit intra-canaux ou contours d’oreille.
    ORDRE DE PRIX : 675,00 € à 1.100,00 € pièce avec un prix moyen de 900,00 €.

    Les appareils de moyenne gamme

    Ces appareils disposent en général de réglages plus nombreux qui permettent des corrections plus précises. Ils peuvent être soit intra-canaux ou contours d’oreille.
    ORDRE DE PRIX : 1.100,00 € à 1.600,00 € pièce.

    Les appareils haut de gamme

    Ils représentent la dernière évolution technologique en matière de correction auditive. Le son est ici traité par un processeur (comme un ordinateur) et conserve la pureté originale (comme un CD). Les réglages sont très nombreux. Ils existent en contour d’oreille et en intra-canaux.
    ORDRE DE PRIX : 1.700,00 € à 3.200,00 € pièce.

    La mutuelle (valeur 2013) peut intervenir à concurrence de 657,52 € pour un appareil et jusqu’à 1301,48 € pour deux appareils. Le délai de renouvellement est de 5 ans.

    Les piles et autres accessoires peuvent être commandés par courrier ou par téléphone. Ils seront envoyés accompagnés d’un bulletin de virement.

    Assurance "Omnium"

    Une assurance « Omnium » de 5 ans (réparation, pièce et main d’œuvre, perte, vol, etc…) vous est proposée pour tous nos appareils (tous les renseignements peuvent être obtenus auprès de votre audicien).

    Procédure à suivre pour obtenir un appareil

    La première démarche est de se rendre chez un médecin O.R.L qui réalisera un examen complet des organes de l’audition et qui vous remettra une prescription vous permettant effectuer un essai d’appareillage auditif.

    Muni de cette prescription d’essai, vous vous rendrez chez l’audicien :

    1. La première visite est consacrée à une prise de contact et aux examens audiométriques, vous discuterez des possibilités de correction et choisirez la solution appropriée à vos besoins et à votre budget.
      Lors de cette première visite, munissez vous de la prescription du médecin ORL, de 6 (six) vignettes de votre mutuelle ainsi que des papiers nécessaires si vous possédez une assurance complémentaire et/ou de votre carnet INIG pour les Invalides de guerre.
    2. La seconde visite est destinée à l’adaptation, aux conseils d’utilisation et de maintenance. Vous apprendrez également à placer l’appareil correctement et vous l’emporterez pour un essai de 15 jours en milieu social ceci sans aucun engagement.
    3. La troisième rencontre est celle du bilan. Au terme de la période d’essai, vous ferez part à votre audicien des éventuelles difficultés que vous avez rencontrées. Si nécessaire, il effectue un nouveau réglage ou vous proposera un nouvel essai.

    Lorsque l’appareillage vous donnera satisfaction, l’audicien vous remettra un rapport de correction auditive avec lequel vous devrez retourner chez votre médecin ORL, celui-ci estimera le gain de la correction et alors signera l’ordonnance médicale.

    Vous remettrez les documents à votre audicien qui, pour votre facilité, s’occupera de la demande d’intervention auprès de votre mutuelle ou de votre organisme assureur.

    Limite de la correction

    Les possibilités de correction peuvent varier selon l’âge du patient, de l’ancienneté et de l’importance de la déficience.
    Le type d’appareil et le mode de correction peut être monophonique ou stéréophonique, et peuvent avoir également une influence sur les résultats de la correction.

    Dix raisons de porter deux appareils auditifs

    L’écoute stéréo :

    1. permet une meilleure compréhension dans les milieux bruyants,
    2. vous procure une meilleure localisation dans l’espace,
    3. donne une meilleure qualité sonore,
    4. produit un champ sonore plus uniforme,
    5. donne un champ d’écoute plus large,
    6. permet une meilleure identification des sons,
    7. stimule vos 2 oreilles et ne produit pas de privation sensorielle à l’oreille non équipée,
    8. est moins fatigante et fait de l’écoute une expérience plaisante,
    9. donne un sentiment d’équilibre,
    10. est plus confortable pour la perception de sons graves.

    Les bouchons de protection d'oreille

    En complément à notre gamme de prothèses auditives, nos laboratoires vous proposent aussi un large choix de bouchons de protection sur mesure et personnalisables selon les circonstances (pour la natation, la musique, les nuisances sonores, anti-ronflement, etc.)

    Share
Share